ACCUEIL        ACTUALITÉS        CONTACT       NEWSLETTER        CAGNOTTES EN COURS !        BOUTIQUE


Nous partageons ici des articles, libres, documents, vidéos et liens internet,
dont nous ne soutenons pas forcément l'intégralité du contenu,
certains termes employés ou les conclusions, mais qui offrent cependant
des informations intéréssantes et/ou des pistes de réfléxion importantes au sujet des chien-ne-s.



CULTURE DES CHAT-TE-S
- ARTICLES -

 

PAGE 1 :
- ARTICLES / LIVRES -

PAGE 2 :
- DOCUMENTS / VIDÉOS -
 
Pour consulter une page en particulier, dirigez-vous en bas de page !
 


 

COMPORTEMENTS



L'Anthropomorphisme : quand on aime trop nos animaux

Développement, croissance et évolution du chaton jusqu'au sevrage
https://scribium.com/laurence-barreau/a/developpement-croissance-et-evolution-du-chaton-jusquau-sevrage/

Développement, croissance et évolution du chaton de l'âge de 2 mois à l'âge adulte
https://scribium.com/laurence-barreau/a/developpement-du-chaton-de-lage-de-2-mois-a-lage-adulte/

Décrypter le langage du chat
http://www.doctissimo.fr/animaux/chat/comportement-chat/le-langage-du-chat
 

Pourquoi il ne faut pas prendre un chat par la peau du cou ?
https://www.facebook.com/notes/chatman-comportementaliste-f%C3%A9lin/prise-de-catch-/994609920577834

Déménagement
http://fr.educhateur.com/on-demenage

 


 

SANTÉ DES CHAT-TE-S
 


 
 


 

COMPORTEMENTS DES CHAT-TE-S
- Articles en anglais -

 


 
Comment les chats ont conquis le monde




 
 





CULTURE DES CHAT-TE-S
- LIVRES -


Extraits de "Tout sur la psychologie du chat"  - Joel Dehasse :


 
" Le chat observé par l'homme n'est pas le chat ; c'est une image du chat, une image anthropocentrique  du chat, une image décodée par l'homme... pour l"homme."

" Pour être compréhensible, chaque comportement doit être replacé dans son contexte et décrit avec ses conséquences. Il donne alors une idée de sa fonction ritualisée, c'est-à-dire de la communication particulière qui s'établit entre un chat particulier et un humain précis."

" Comme le chat est myope et voit flou au-delà de 75 cm la précision de nos traits du visage ne doit pas être un critère de reconnaissance à distance..."

" Le chat entend toutes nos vocalises et tous nos borborygmes, des sons graves jusqu'aux sons les plus aigus que nous puissions émettre ; il va bien au-delà dans la perception des ultrasons... Il n'y a donc aucune difficulté à s'entendre entre chats et humains, il y a cependant de grandes difficultés à se comprendre." 

" Cette proximité et ce contact sont souvent considérés par l'homme comme des demandes de caresses, ce que le chat, en fait ne demande pas. Le chat recherche a chaleur ; il aime s'étendre au soleil et aime aussi se lover aux creux des bras et sur les genous de ses maîtres, cherchant chaleur et confort."

" ... les voies nerveuses du contact et de la douleur sont globalement les mêmes et que, dès lors, un contact prolongé et répété peut devenir désagréable et douloureux... Le caht produit aisément de l'électricité statique lors des caresses et que les décharges électro-statiques peuvent lui causer de la douleur."

" Si le chat cligne de yeux et que la queue est animée de mouvements lents, la caresse est bien accepté ; si les yeux sont ouverts et fixes (dévisageant la main qui caresse), les pupilles dilatées, la queue agitée de soubresauts, alors il vaut mieux stopper de caresser le chat."

" Les chats et les félins sauvages adultes ne miaulent pas entre eux. Seuls les chatons miaulent. Et les chats domestiques adultes miaulent et leurs miaulements, comportements infantiles, semblent réservés à l'homme."

" Mon hypothèse depuis vingt ans est que le chat ronronne plus pour lui-même que pour autrui, c'est-à-dire qu'il est le récepteur de sa propre communication".

" Le chat réserve en général le dépôt de marques à lui-même et à ses congénères avec quelques exeptions, pour chacune des trois marques de prédilection :
- Les griffades territoriales
- Les marques urinaires
- Le dépôt d'excréments "

" Dans l'ambivalence, le chat, animal de fuite, préfère prendre une certaine distance."

" ... n'oublions pas que le chat est domestique plus que domestiqué, c'est dire qu'il est (en partie) sauvage mais condescend à vivre dans la maison, à être nourri, chauffé et câliné à sa demande, mais c'est tout : il n'a pas demandé à être carressé, ni manipulé, ni transformé en jouet."

" J'estime, à défaut d'études scientifiques, que l'on doit rester prudent avec tout ce qui est raconté sur les tempéraments et les comportements des races. Gardons en mémoire que la variabilité comportementale dans la race est certainement aussi grande qu'entres les races. Finalement, un chat est... chat !"

" Sans se mentir à soi-même, c'est - faire vivre un chat en appartement - un emprisonnement de luxe. L'alternative est de laisser le chat libre de vivre comme bon lui semble, d'accéder au jardin, aux toits, aux territoires non contrôlés, avec le risque qu'il ne se blesse, qu'il ne fasse des rencontres dangereuses et traumatisantes, qu'il n'ait un accident, voire qu'il ne meure. Le chat libre a le choix de revenir ou de partir habiter ailleurs, il a le choix de vivre une vie sédentaire auprès de nous ou de vivre des aventures insolites ailleurs."