ACCUEIL        ACTUALITÉS        CONTACT       NEWSLETTER        CAGNOTTES EN COURS !        BOUTIQUE        GOUTTES D'EAU ?


QUE FAIRE... ?


 

SOMMAIRE PAGE 1 :

- CONSEILS PRÉVENTIFS
- CHIEN-NE PERDU-E / QUE FAIRE ?


SOMMAIRE PAGE 2 :

- ANNONCES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?
- CHIEN-NE TROUVÉ-E / QUE FAIRE ?
 


 
CONSEILS PRÉVENTIFS
AFIN D'ÉVITER LA PERTE DE VOTRE COMPAGNON-NE !
 
 

- Le-la chien-ne partageant votre vie doit absolument être pucé-e*1 ou tatoué-e et porter un moyen d’identification accessible.


 



- Un collier avec une médaille ou un tube porte-adresse étanche*2, avec comme informations : le nom de l’individu, votre nom et numéro de téléphone (Fixe et/ou Portable) et éventuellement votre adresse. Indiquer le fait qu’il-elle soit pucé-e ou tatoué-e, et stérilisé-e peut également s’avérer utile dans le contexte malheureux des trafics d’animaux NH par exemple.
 
*1 Ne pas oublier de signaler à l’I-Cad tout changement vous concernant afin que vos informations de contact soient à jour en toute circonstance.

 
*2 Tube adresse ci-dessous :

 
- Le meilleur moyen d’éviter que votre compagnon-ne ne se perde est de favoriser de bons apprentissages (communication positive, rappel, etc). Développez tout au long de vos vies une bonne écoute mutuelle, en ne cherchant pas constamment à amoindrir les champs d’exploration de votre chien-ne à travers une laisse/longe qui pourrait devenir trop envahissante*.
 
* La laisse/longe utilisée en permanence peut apparaitre comme une solution rassurante pour certain-e-s, mais peut priver votre compagnon-ne de son besoin fondamental d’explorer. Le jour ou elle vous échappe, que le collier casse etc…. un-e chien-ne qui n’a jamais connu la liberté ne reviendra pas forcément facilement et aura plus de chance de se perdre.


 
CHIEN-NE PERDU-E ?





Peu importent les circonstances dans lesquelles le-la chien-ne s’est perdu-e, il est essentiel pour vous de garder votre calme afin d’avoir les bons réflexes :


 
VOTRE CHIEN-NE A DISPARU-E EN BALADE



- Marquez une pause et appelez. S’il-elle ne revient pas rapidement, avancez à pas très lents en continuant d’appeler à intervalles réguliers. En entendant votre voix se déplacer, cela peut l’inciter à revenir vite de peur que vous partiez sans lui-elle. Rien ne sert de s’alarmer trop vite, une priorité canine s’offre sans doute à lui-elle. De plus, le stress dans votre voix ne lui donnera pas envie de revenir.

Si votre chien-ne a un bon rappel, cela suffira sans doute. À son retour, ne surtout pas le-la gronder, il-elle est revenu-e, le-la féliciter est le geste le plus cohérent.
 
- S'il-elle n'est pas revenu-e, dirigez-vous vers votre moyen de locomotion (ou votre habitation, si vous êtes partis à pieds de chez vous). La plupart des individu-e-s ne se perdent pas forcément mais vous perdent. Certain-e-s vont donc retourner au prochain repère important pour eux-elles.

Si toutefois, il-elle n’est pas retourné-e à votre véhicule malgré d’autres appels, contactez vos proches pour vous aider à quadriller les différentes zones de la balade. Idéalement, une personne restera près du véhicule (si cela n’est pas possible, laissez un habit portant votre odeur) au cas où votre chien-ne revient-ne.

- Vérifiez tous les endroits attrayants pour un-e chien-ne (lieux avec des congénères, poubelles, tables de pique nique, fermes, etc.). S'il y a des habitations et/ou commerces proches de la zone de balade, faites-vous connaitre et donnez un signalement précis de votre compagnon-ne ainsi que votre numéro de téléphone.

- Prévenir la gendarmerie et la mairie de la localité où votre chien-ne s’est perdu-e.  

Si vous devez rentrer chez vous après de longues recherches, n’oubliez pas de laisser un de vos habits ou une couverture avec des odeurs familières sur place.

- Les premières heures (parfois les premiers jours) sont cruciales dans ce type de recherches. Ne perdez pas de temps et confectionnez des affiches d’information contenant :

- Nom de votre chien-ne
- Grande photo récente
- Petite description
- Vos coordonnées


Ne proposez pas de récompenses, vous aurez surtout affaire à des arnaqueur-euse-s.

- Mettre les affiches dans les endroits stratégiques. Autour du lieu de la disparition mais aussi des lieux de vie humains les plus fréquentés (Mairie, poste, commerces etc + Lampadaires, panneaux d’information, cabine téléphonique, etc. ).

- Contactez les vétérinaires, refuges, fourrières de la région.

- Prévenir sur le site I-Cad que votre chien-ne a disparu-e.



- Déposez des annonces sur des sites internet dédiés aux disparitionx d’animaux, type Pet Alert / Filalapat, Chien-perdu etc.



Continuez chaque jour à revenir sur le lieu de balade où vous l’avez perdu-e et vérifiez tous les endroits proches susceptibles « d’intéresser » votre chien-ne.


 
Ne surtout pas se décourager !


 
VOTRE CHIEN-NE A DISPARU-E DE VOTRE DOMICILE



Assurez-vous que votre chien-ne ne soit pas chez des voisin-e-s (parti-e retrouver des congénères proches, après un "troupeau", etc.).

Si cela n’est pas le cas :

Faites un tour de votre « quartier » tout en appelant fréquemment.  
Élargissez votre recherche en partant toujours de votre habitation.

À son retour, ne surtout pas le-la gronder, il-elle est revenu-e, le-la féliciter est le geste le plus cohérent.

S’il-elle reste introuvable:

- Prévenez vos voisin-e-s et les habitations proches en donnant un signalement précis de votre compagnon-ne, ainsi que votre numéro de téléphone.

- Contactez des proches afin de coordonner des recherches plus lointaines.

- Prévenez la gendarmerie et la mairie de votre localité.  

Les premières heures (parfois les premiers jours) sont cruciales dans ce type de recherches. Ne perdez pas de temps et confectionnez des affiches d’information contenant :

- Nom de votre chien-ne
- Grande photo récente
- Petite description
- Vos coordonnées


Ne proposez pas de récompenses, vous aurez surtout affaire à des arnaqueur-euse-s.

- Mettre les affiches dans les endroits stratégiques. Autour du lieu de la disparition mais aussi des lieux de vie humain les plus fréquentés (Mairie, poste, commerces etc + Lampadaires, panneaux d’information, cabine téléphonique, etc. ).

- Contactez les vétérinaires, refuges, fourrières de la région.

- Prévenir sur le site I-Cad que votre chien-ne a disparu-e.

- Déposez des annonces sur des sites internet dédiés aux disparitions d’animaux, type Pet Alert / Filalapat, etc.


 
Ne surtout pas se décourager !


 
VOTRE CHIEN-NE A DISPARU-E HORS DE VOTRE DOMICILE
(en vacances, etc.)



- Faites un tour à proximité de votre lieu de balade ou habitation saisonnière, tout en appelant fréquemment votre compagnon-ne.  

- Élargissez votre recherche en vérifiant tous les endroits proches susceptibles « d’intéresser » votre chien-ne.

Les premières heures (parfois les premiers jours) sont cruciales dans ce type de recherche. Ne perdez pas de temps et confectionnez des affiches d’information contenant :

- Nom de votre chien-ne
- Grande photo récente
- Petite description
- Vos coordonnées


Ne proposez pas de récompenses, vous aurez surtout affaire à des arnaqueur-euse-s.

- Mettre les affiches dans les endroits stratégiques. Autour du lieu de la disparition mais aussi des lieux de vie humain les plus fréquentés (Mairie, poste, commerces etc + Lampadaires, panneaux d’information, cabine téléphonique, etc. ).

- Contactez les vétérinaires, refuges, fourrières de la région.

- Prévenir sur le site I-Cad que votre chien-ne a disparu-e.

- Déposez des annonces sur des sites internet dédiés aux disparitions d’animaux, type Pet Alert / Filalapat, etc.

Si vous devez rentrer à votre domicile pour vos obligations humaines, relancez régulièrement les appels aux vétérinaires, refuges, fourrières, associations de protection animale, commerçant-e-s, etc.

- Faites en sorte qu’une personne puisse sur place effectuer aussi des recherches (ami-e-s, famille, etc.) sur le lieu où le-la chien-ne a disparu.


 
Ne surtout pas se décourager !


 
Il est de votre devoir de tout faire
pour retrouver votre compagnon-ne de vie !